Bilan lecture Août 2022

En Août, je trouvais le temps très long, trop long. Je voyais les gens partir ou revenir de vacances et je n’avais qu’une hâte: que les miennes de vacances commencent…Une femme de cran et autres nouvelles, La femme à la veste verte (contes extraordinaires du pavillon du loisir), Open water, Volcaniques, Cupide ou encore Les chroniques de Féals sont des livres dont je vais parler dans ce bilan lecture.

Sans plus tarder, je vous présente tous ces livres en détails.

Le Grand Nord

Dans ce petit recueil de 5 nouvelles, Jack London nous parle des grands espaces et plus particulièrement du Grand Nord. J’aime énormément la plume de cet auteur et j’ai trouvé qu’il nous rendait bien vivant à travers ses mots, ce Grand Nord impitoyable: la splendeur des éléments, la beauté du paysage, la rudesse du climat et la résilience des habitants/aventuriers face à des températures de plus en plus négatives et l’élan de survie et de solidarité qui les anime face aux aléas…ou pas! On sent vraiment dans ses écrits que Jack London est un vagabond né! Il aime les grands espaces, la nature sauvage et tous ces humains qui vivent quasi au jour le jour dans ces environnements aux conditions parfois extrêmes.


Et c’est toujours les femmes les créatures tentatrices…

J’ai vraiment du mal à rester impassable quand on donne encore et toujours le mauvais rôle aux femmes… En fait ce n’est pas le cas dans ce recueil de contes extraordinaires, c’est même l’inverse. Les femmes dans ces histoires sont le plus souvent très gentilles, je dirais même trop gentilles? Elles subissent les assauts injustes de leur famille/belle famille, elles se sacrifient pour l’homme qui s’est parfois imposé à leur vie et même si elles sont parfois enchanteresses ce n’est que dans le but de servir au grand bien. Hum…en fait ce sont 7 contes tout simplement, un peu moralisateurs certes mais des contes où créatures magiques et humains font et défont leur destiné ensemble ou pas.


Avoir la boule (au) et des papillons (dans le) ventre

Deux jeunes noirs se croisent dans un bar londonien et très vite nait entre eux, une amitié, un amour fusionnel, une alchimie qui va se confronter à leurs ambitions, au racisme ordinaire, aux violences policières…Au départ l’utilisation de la seconde personne du singulier (Tu) m’a intrigué, ensuite la relation fusionnelle du jeune photographe et de la jeune danseuse m’a tenu en haleine, la mise à nu très poétique des émotions qui animent nos héros m’a bouleversé et les références musicales ont fini de m’achever. Ce roman est une belle expérience à la fois poétique, musicale et sensorielle. Caleb Azumah Nelson fait fort avec ce premier roman!


Des nouvelles volcaniques…

Douze femmes noires ou métissées racontent chacune à sa manière la sensualité du corps féminin, les expériences amoureuses et/ou charnelles qui changent la vision des choses de la vie. Sachant le côté parfois pudibond des africains (ne vous inquiétez pas, je me compte dans le lot aussi ), j’avais hâte de lire les nouvelles des africaines et des autres autrices sur le plaisir féminin. Et j’ai été bluffée quand même. Elles y sont allées franco et j’ai tellement apprécié certaines plumes que je ressors de ce recueil avec des nouvelles autrices à découvrir dans d’autres genres littéraires. Bref si vous voulez vous essayez à l’érotique avec des voix féminines, ce livre est fait pour vous!


Un thriller scientifique

Une crise économique frappe le monde et des dirigeants du monde entier se rassemblent à Berlin pour trouver des solutions. Un prix Nobel d’économie censé faire un discours pour apporter la solution miracle est assassiné et un jeune homme a assisté à la scène. Pour survivre, il devra découvrir la vérité et démasquer les commanditaires de l’assassinat…Pour information, le thriller scientifique, c’est une intrigue de thriller qui se base sur la science et dans Cupide, on parle beaucoup d’économie. Si vous aimez le sujet c’est cool sinon ça peut ennuyer car c’est un peu mal équilibré avec la partie action/thriller/enquête. Je trouve quand même que c’est bien écrit, et j’ai vraiment envie de lire un très bon thriller scientifique donc je vais sans aucun doute tenter Black out du même auteur. Il paraît que c’est son meilleur dans le genre. 


Une fantaisie qui n’a pas pris avec moi

Je le mets quand même dans le bilan du mois car j’ai quand même pu lire 1,5 tome sur les 3 tomes de cette intégrale. On va suivre un jeune disciple (plutôt doué) des phéniciers, qui a charge de faire renaître le phœnix de l’empereur. Mais la cérémonie va tourner au drame et notre jeune disciple va se confronter à destin hors norme. Le tome 1 était plutôt intéressant, on découvre l’univers, les différentes créatures mythiques, les différents royaumes et leur particularité, les phéniciers et leur motto et puis Janel le disciple. Par contre le tome 2 se concentrait beaucoup plus sur Janel qui devenait quand même un peu (beaucoup) imbu de lui même/arrogant(?) et le grand méchant de l’histoire aux enjeux bof bof, ce qui m’a du coup décroché de l’histoire et fais abandonner la lecture avant la fin du tome 2.


Et puis la partie où je vous raconte (et détaille) tout ça en vidéo:


Si vous avez apprécié cet article, ceux ci peuvent vous plaire également:
Retrouvez moi aussi sur:
Et pour ne rien rater des actualités, glissez votre adresse email juste en dessous


N’hésitez surtout pas si vous avez des questions, des suggestions, des remarques…La section commentaire est disponible juste en dessous 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s